Synthèse

Parti Communiste du Brésil (Fraction Rouge)

Guerre populaire et Révolution

8. Synthèse

   A l’époque de l’impérialisme, quand la Révolution Prolétarienne est devenue non seulement inévitable, mais que son triomphe est réalisable, elle se fait par la Guerre Populaire appliquée à la réalité concrète de chaque pays, dans tous les pays sans aucune exception. C’est ce que, à proprement parler, la science, le marxisme affirme et l’expérience historique de la Révolution Prolétarienne nous le confirme. En ce sens, la Révolution Prolétarienne Mondiale est, d’une manière générale, la guerre des masses menée par le Parti Communiste, réalisée par l’Armée Populaire et soutenue par le Front Uni Révolutionnaire. C’est la guerre du prolétariat pour la conquête du Pouvoir et sa défense, dans les révolutions de Nouvelle Démocratie (y compris les guerres de libération nationale) ininterrompues jusqu’au socialisme, dans les révolutions Socialistes et dans les révolutions Culturelles Prolétariennes successives, pour passer au Communisme radieux.

   En un mot, la Révolution Prolétarienne Mondiale est la Guerre Populaire Prolongée, au milieu et contre les guerres de rapine impérialistes pour la repartage du monde et le pillage des peuples et des nations opprimés, à travers lesquelles le prolétariat des pays impérialistes en lutte armée rejoint le mouvement de libération nationale et les guerres révolutionnaires des pays coloniaux / semi-coloniaux et semi-féodaux, processus de développement inégal, mais en un seul mouvement et sous la forme d’ondes qui se succèdent entre les avancés et les revers, jusqu’à la destruction totale de tout système impérialiste et de toute la réaction, à travers la Guerre Populaire mondiale contre la guerre impérialiste mondiale et l’établissement de la Dictature du Prolétariat pour la construction socialiste comme continuation de la lutte des classes pour l’élimination de celles-ci, comme transition nécessaire au Communisme, notre but final. Guerre populaire jusqu’au Communisme !

La Guerre Populaire, n’est pas seulement la théorie ou la doctrine militaire intégrale et harmonieuse du prolétariat, c’est plus. C’est la conception et la politique du Pouvoir du prolétariat de détruire l’impérialisme et toute réaction, pour construire le socialisme dans un processus de révolution ininterrompue, de révolutions culturelles prolétariennes successives, pour l’élimination complète des classes et de tous leurs vestiges, pour faire passer le monde entier vers le communisme radieux.

   Et finalement, le maoïsme est comme l’a établi la pensée Gonzalo, « … l’élévation du marxisme-léninisme à une troisième, nouvelle et supérieure étape dans la lutte pour la direction prolétarienne de la révolution démocratique, le développement de la construction du socialisme et la poursuite de la révolution sous la dictature du prolétariat comme révolution culturelle prolétarienne, quand l’impérialisme approfondit sa décomposition et la révolution devient la tendance principale de l’histoire, au milieu des guerres les plus complexes et les plus grandes vécues à ce jour et de la lutte acharnée contre le révisionnisme contemporain »1Président Gonzalo – Interview à El Diario – 1988, et ce qui est fondamental dans le maoïsme c’est le Pouvoir, le Pouvoir pour le prolétariat dans les révolutions de nouvelle démocratie ininterrompue jusqu’au socialisme, le Pouvoir pour le prolétariat dans les révolutions socialistes et le Pouvoir pour le prolétariat dans les révolutions culturelles prolétariennes successives ; le Pouvoir pour le prolétariat conquis et défendu à travers la force armée menée par le Parti Communiste, la Guerre Populaire est une partie essentielle et inséparable du maoïsme, troisième, nouvelle et supérieure étape du développement du marxisme à l’époque de la décomposition la plus avancée de l’impérialisme, de la Révolution Prolétarienne, de la Dictature du Prolétariat, du Socialisme et de la Révolution Culturelle Prolétarienne, une époque particulière de la lutte des classes la plus acharnée de l’histoire pour balayer l’impérialisme et la réaction de la face de la Terre, condition unique, nécessaire et inévitable pour faire entrer le monde entier dans le Communisme.

   Parti Communiste du Brésil (Fraction Rouge) – PCB (FR) Brésil, mai 2014

flechesommaire2

Notes   [ + ]

1. Président Gonzalo – Interview à El Diario – 1988