Sur la question du programme du parti

Sur la question du programme du parti

Lénine

   Rédigé au plus tard le 3 (16) septembre 1917. Publié pour la première fois en 1928 dans le Recueil Lénine VII

   La communication faite par le camarade Boukharine dans Spartak1«Spartak» (Spartacus), revue théorique du Bureau régional de Moscou, du Comité de Moscou et (à partir du n° 2) du Comité de Moscou du P.O.S.D.(b)R. ; parut du 20 mai (2 juin) au 29 octobre (11 novembre) 1917. sur la convocation d’un congrès «restreint» en vue de l’adoption du programme, montre que cette question arrive à maturité.

   Elle est réellement urgente.

   Notre parti vient en tête des partis internationalistes, c’est aujourd’hui un fait.

   Il est de son devoir de prendre l’initiative et de proposer un programme répondant aux problèmes soulevés par l’impérialisme.

   Ce serait un scandale et une honte si nous ne le faisions pas.

   Je propose au Comité central de prendre la décision suivante :

   « Chaque organisation du parti désigne immédiatement une ou plusieurs commissions chargées de préparer le programme et leur fait un devoir, ainsi qu’à tous les théoriciens et écrivains du parti, de se mettre à l’œuvre toutes affaires cessantes et de présenter soit leurs projets, soit des propositions de modifications ou d’amendements aux autres projets dans un délai n’excédant pas 3 à 7 jours. »

   C’est parfaitement réalisable à la condition de travailler avec opiniâtreté.

   De réunir et d’imprimer ces projets ou bien de les faire dactylographier et les envoyer aux principales organisations, ce qui demandera une quinzaine de jours.

   Ensuite, d’annoncer dès à présent la convocation d’un congrès restreint (1 délégué pour 4000 ou 5000 membres) chargé d’adopter le programme, et qui se tiendra dans un mois.

   Notre Parti est tenu de présenter un programme : c’est seulement ainsi que nous ferons progresser, non en paroles mais en fait, l’idée de la III° Internationale.

   Le reste n’est que phrases, promesses, renvoi aux calendes grecques. L’initiative prise, nous accélérerons le travail de toutes parts ; alors seulement nous préparerons le programme de la IIIe Internationale.

flechesommaire2

Notes   [ + ]

1. «Spartak» (Spartacus), revue théorique du Bureau régional de Moscou, du Comité de Moscou et (à partir du n° 2) du Comité de Moscou du P.O.S.D.(b)R. ; parut du 20 mai (2 juin) au 29 octobre (11 novembre) 1917.