Lettre aux Editions pour enfants près du Comité Central de la Jeunesse communiste pan-unioniste

Lettre aux Editions pour enfants près le CC de la Jeunesse communiste pan-unioniste

Staline

16 février 1938

   Je suis absolument contre l’édition des Récits sur l’enfance de Staline.

   Le livre abonde d’une masse d’inexactitudes de fait, d’altérations, d’exagérations, d’éloges non mérités. Des amateurs de contes, des baratineurs (peut-être des baratineurs « honnêtes »), des adulateurs ont induit en erreur l’auteur. C’est dommage pour l’auteur, mais un fait reste un fait.

   Mais ceci n’est pas l’important. L’important réside en ce que le livre a tendance à enraciner dans la conscience des enfants soviétiques (et les gens en général) le culte des personnalités, des dirigeants, des héros infaillibles.

   C’est dangereux, nuisible. La théorie des « héros » et de la « foule » n’est pas bolchevik, mais une théorie s-r1socialiste-révolutionnaire. Les héros font le peuple, le transforment de foule en peuple, ainsi parlent les s-r. Le peuple fait les héros, ainsi répondent les bolcheviks aux s-r. Le livre apporte de l’eau au moulin des s-r. N’importe quel livre comme celui-ci va apporter de l’eau au moulin des s-r, va nuire à notre cause bolchévik commune.

   Je conseille de brûler ce livre.

   J. Staline.

Voprosy Istorii, n°II, 1953. [Questions d’Histoire]

flechesommaire2

Notes   [ + ]

1. socialiste-révolutionnaire