Communiqué sur les 3 lois sur l’agricluture

Continuer la lutte contre les trois lois contre le peuple liées à l’agriculture, jusqu’à ce que le gouvernement Modi les abroge complètement

Parti Communiste d’Inde (maoïste)

30 Janvier 2021

[Les notes entre crochets sont celles de la traduction]

Le Parti communiste indien (maoïste), une fois de plus, transmet des saluts rouges en adressant des salutations révolutionnaires à tous ceux, à Delhi et dans toute l’Inde, qui luttent résolument, continuellement et unitairement pour l’abrogation des trois lois anti-paysans du gouvernement Modi. Nous saluons pleinement, avec des esprits chaleureux, le ” Rallye des tracteurs ” qu’ils ont réalisé le 26 janvier 2021. Ces luttes autour de Delhi et partout en Inde nous rappellent une fois de plus les luttes contre la loi Rowlett du gouvernement britannique. C’était alors les Britanniques, et maintenant leur agent impérialiste Modi. A l’époque, c’était Bhagat Singh, et aujourd’hui, en tant qu’héritiers légitimes, des millions de paysans rebelles. Au lieu d’abroger ces lois, le gouvernement adopte la politique consistant à gagner du temps et à exalter le mouvement. Onze séries de pourparlers ont eu lieu, au cours desquels les dirigeants paysans ont clairement fait savoir au gouvernement que leur principale revendication était la suppression des trois lois, mais le gouvernement continue de tergiverser. C’est parce que le gouvernement est en fait le gouvernement des impérialistes et de la bourgeoisie compradore de l’Inde.

Le 26 janvier, des milliers de paysans en tracteurs ont défilé jusqu’à Delhi et ont montré au monde entier à quel point ce simulacre de “Jour de la République” de l’Inde est partial et anti-paysan.  Même s’il a autorisé le rassemblement, le gouvernement, par l’intermédiaire de la police, a constamment essayé d’empêcher les agriculteurs de le mener à bien.  Ils ont barricadé les routes. Gaz lacrymogène. Chargé avec des lathis [bâtons]. Navrit Singh, un jeune, est mort. La loi et l’ordre sont la responsabilité du gouvernement. Ils ont fait de leur mieux pour transformer la marche pacifique des fermiers en une marche violente. En fait, ils avaient essayé depuis le début d’infiltrer la lutte des paysans pour la diviser ou créer des confusions. Ils ont réussi à infiltrer des agents du BJP [parti Hindou, nationaliste et de droite], Deep Sidhu et Lakha Sidhna, dans le rassemblement. Même après avoir pris des mesures de sécurité strictes, ces agents ont été autorisés à se rendre au Fort Rouge. Leur permettre de se rendre au Fort Rouge, de hisser leur drapeau, de créer du chahut et de qualifier le rassemblement de tracteurs de violent, puis de monter de fausses affaires contre ses leaders, fait partie de la conspiration du gouvernement brahmanique hindutva [caste supérieure, nationaliste] fasciste de Modi. Nous condamnons cette tactique mesquine et répressive du gouvernement. Nous appelons les soldats et la police à maintenir l’équilibre et à soutenir les agriculteurs, car eux aussi sont les fils et les filles des agriculteurs.

Ce rassemblement a mis à nu l’hypocrite Modi, qui se fait passer pour le “principal serviteur du peuple”. La vérité qu’il n’est pas le “principal serviteur du peuple indien”, mais qu’il est en fait le serviteur obéissant des impérialistes et des sociétés compradores, a été révélée ouvertement. Avec une position irréconciliable en faveur de l’abrogation des lois, vous avez, par votre unité et votre ferme résolution, démoli toutes les ruses visant à vous manipuler pour une quelconque négociation.  Il y a encore des forces en dehors du Front uni. Nous les appelons toutes à comprendre la nécessité de la situation et à se donner la main dans la lutte pour l’abrogation des lois. Le gouvernement Modi vole le pain de la bouche des pauvres en remettant les droits d’approvisionnement et d’accaparement aux entreprises Adani et Ambani. Il resserre l’étau autour du cou des paysans en créant des marchés privés et en prenant des dispositions pour céder les terres aux entreprises. Cette loi est un décret visant à arracher les moyens de subsistance des petites entreprises et des commerçants. Ce ne sont pas seulement les paysans mais 80% des citoyens ordinaires qui seront gravement touchés par cette loi. Nous appelons donc les grandes masses à rejoindre la lutte. Dans les domaines où vous travaillez, menez des luttes cohérentes pour soutenir le mouvement et forcer le gouvernement à abroger ces lois. Nous appelons tout le monde à protester et à manifester à différents endroits dans tout le pays pour soutenir l’appel du Front uni des agriculteurs à faire le gherao [technique militante d’encerclement] au parlement le 1er février 2021 et d’autres programmes. Nous appelons les dirigeants du parti maoïste, la PLGA [Armée de guérilla de libération du peuple], les organisations révolutionnaires, d’autres organisations et les Communautés Populaires Révolutionnaires (CPR) à mener diverses luttes pour soutenir le mouvement militant indien et contre les 3 lois. Dans le prolongement de cet appel, une action sera menée le 10 février (à l’occasion de la grande journée du Bhoomakal [journée de festivités révolutionnaires]) dans tout le pays.

Abhay, Porte-parole, Parti Communiste d’Inde (Maoïste), 30-01-2021.

flechesommaire2