Préface à la deuxième édition

Matérialisme et empiriocriticisme

Lénine

Préface à la deuxième édition

   Cette édition, à quelques corrections près, ne diffère en rien de la précédente. J’espère qu’elle ne sera pas inutile, indépendamment de la polémique avec les disciples russes de Mach, en tant qu’introduction à la philosophie du marxisme – au matérialisme dialectique, et aux conclusions philosophiques tirées des découvertes récentes des sciences de la nature. L’article du camarade V. Nevski, qui fait suite à ce livre, donne sur les dernières œuvres de A. Bogdanov, dont je n’ai pas eu la possibilité de prendre connaissance, les éclaircissements nécessaires. Le camarade V. Nevski, qui a travaillé non seulement comme propagandiste en général, mais aussi et surtout comme militant de l’école du Parti, a pu parfaitement se convaincre que A. Bogdanov propage des idées bourgeoises et réactionnaires sous les apparences de « culture prolétarienne1A. Bogdanov mit en avant, dès 1909, l’idée de « culture prolétarienne », entendant par là la nécessité pour le prolétariat d’élaborer une culture « propre », qui s’opposerait à la culture du passé.
Après la Révolution d’Octobre Bogdanov et ses partisans choisirent comme champ d’activité les organisations éducatives soviétiques (Proletkult).
».

2 septembre 1920

  

Notes   [ + ]

1. A. Bogdanov mit en avant, dès 1909, l’idée de « culture prolétarienne », entendant par là la nécessité pour le prolétariat d’élaborer une culture « propre », qui s’opposerait à la culture du passé.
Après la Révolution d’Octobre Bogdanov et ses partisans choisirent comme champ d’activité les organisations éducatives soviétiques (Proletkult).