Chapitre 1 : La révolution indienne dans le processus continu de la révolution mondiale

Stratégie et tactiques de la révolution indienne

Parti Communiste d’Inde (maoïste)

21 Septembre 2004

PARTIE 1 : STRATÉGIE

CHAPITRE 1 : La révolution indienne dans le processus continu de la révolution mondiale

   L’histoire du développement social dans le monde entier depuis l’émergence de la société divisée en classe est l’histoire même des luttes de classe. Dans le processus de développement social, les luttes révolutionnaires des populations de différents pays procèdent par différentes étapes et ces luttes auront également leurs caractéristiques particulières, mais elles sont toujours subordonnées aux lois générales du développement de l’histoire. Le mouvement du développement de l’histoire mondiale par la lutte de classe va dans la direction de l’instauration même d’une société sans classe et sans exploitation, vers le socialisme et le communisme. Le mouvement révolutionnaire du peuple indien progresse également par différentes phases ; il a aussi ses propres particularités. Mais il demeure dans les limites des lois générales du développement en direction du socialisme et du communisme.

   L’objectif historique mondial du prolétariat international et de son avant-garde, les partis communistes du monde entier, est en conformité complète avec les lois de développement de l’histoire. Le but historique de la classe ouvrière de l’Inde, comme du monde entier, est d’établir le socialisme et le communisme dans le monde globalement.

   La révolution d’octobre n’était qu’une issue inévitable des luttes révolutionnaires du prolétariat international et des populations, et la révolution chinoise fut la continuation de ce processus. La révolution indienne est aussi une part inséparable des luttes révolutionnaires du prolétariat international et des populations.

   Par conséquent, sans “l’analyse de classe correcte des conditions objectives du monde entier et de la politique et de la science économique mondiales, c’est-à-dire l’analyse de classe correcte sur base du marxisme-léninisme des contradictions fondamentales du monde contemporain et de leurs rapports et influences mutuels”, il est impossible de faire une évaluation correcte de la situation internationale et de la situation intérieure de l’Inde, il est impossible de formuler la ligne générale fixant la direction principale des luttes révolutionnaires de la classe ouvrière et des peuples de tous les pays ou de comprendre son importance, il est également impossible de déterminer, conformément avec cela, les correctes stratégie et tactiques de la révolution indienne. La condition objective concrète de l’Inde et la question de la révolution indienne ne doivent être jugées qu’à la lumière de la situation internationale et des luttes révolutionnaires des peuples du monde entier.

   En un mot, la condition objective du monde d’aujourd’hui est manifeste dans les contradictions fondamentales du monde contemporain et dans leurs corrélations et leurs inter-influences. Ces contradictions fondamentales sont :

a) La contradiction entre l’impérialisme et les nations et peuples opprimés

b) La contradiction entre le prolétariat et la bourgeoisie dans les pays capitalistes

c) La contradiction entre les différentes puissances impérialistes

   La situation concrète du monde d’aujourd’hui a été clairement révélée sur la base des contradictions fondamentales susmentionnées du monde contemporain et dans leurs rapports et influences mutuels.

   Une autre contradiction fondamentale – la contradiction entre le camp socialiste et le camp impérialiste – qui avait caractérisé le monde pendant presque six décennies depuis la révolution d’octobre n’existe plus actuellement avec le rétablissement du capitalisme dans la dernière base socialiste du prolétariat mondial, la République populaire de Chine, après le décès du camarade Mao en 1976.

   Toutefois, la lutte entre le socialisme et le capitalisme continuera d’exister durant la période d’impérialisme et de révolution prolétarienne. Aujourd’hui, elle se présente principalement dans les domaines idéologique, politique et culturel et comme une lutte entre les deux classes ennemies – le prolétariat, représentant le capitalisme. La victoire de révolutions dans un ou quelques pays et la ré-émergence d’un camp socialiste fera de nouveau exister la quatrième contradiction fondamentale.

   La contradiction entre l’impérialisme et les peuples et nations opprimées est la contradiction principale dans le monde d’aujourd’hui. Les pays d’Asie, d’Afrique et d’Amérique Latine sont les centres de l’agitation de la révolution mondiale assénant des coups mortels à l’impérialisme. La fin de l’autorité coloniale directe à la suite de la Seconde Guerre Mondiale en raison de l’affaiblissement relatif de l’impérialisme et des luttes de libération nationale grandissantes partout dans le monde, a contraint les impérialistes à passer à de nouvelles méthodes d’autorité, de contrôle et d’exploitation des anciennes colonies, c-à-d le néocolonialisme. A cet égard, ils dépendent de leurs agents indigènes qu’ils ont sélectionné et formé eux-mêmes. Ce néo-colonialisme est la forme la plus sinistre et la plus pernicieuse de colonialisme, et a étendu sa mainmise sur les pays de toute l’Asie, l’Afrique et l’Amérique Latine. C’est une évolution importante à prendre en considération lorsqu’on analyse la situation dans ces pays.

   L’Inde, un vaste pays habité par 1.050.000.000 personnes, riche et abondant en ressources naturelles, est une des bases les plus solides de l’impérialisme. Et c’est la raison pour laquelle le progrès et la réussite de la nouvelle révolution démocratique de l’Inde, dirigée contre l’impérialisme, la bourgeoisie bureaucrate compradore et le féodalisme libérera non seulement le peuple indien des impitoyables exploitation et oppression de l’impérialisme, mais élèveront aussi à un nouveau stade la lutte des peuples du monde entier pour l’indépendance, la démocratie, le socialisme et la paix. Le succès de la révolution de nouvelle démocratie de l’Inde et l’instauration d’un état démocratique populaire en Inde joueront un rôle important dans l’accélération de la révolution prolétarienne mondiale et indiqueront un progrès historique important dans la direction de la création d’un nouveau monde sans impérialisme, capitalisme et dégagé de l’exploitation de l’homme par l’homme.

flechesommaire2   flechedroite